Chute du prix de l'or : les minières de la région doivent-elles s'inquiéter ?
2015-07-22

Le vice président d'Agnico Eagle, Christian Provencher indique que sa compagnie avait anticipé la diminution du prix de l'or. Mais il dit ne pas perdre de vue les effets au niveau des plus petites sociétés aurifères. « On s'est préparés depuis l'année 2013, a`anticiper ce genre de choses-là, de réduire les coûts. On est en très bonne position », assure-t-il.

Agnico Eagle, copropriétaire de Canadian Malartic dont le seuil de rentabilité se situe autour de 900 dollars américains l'once, n'est donc pas en mode panique. Mais son vice-président est conscient que pour d'autres, le contexte est difficile


Lire l'article




» Retour