Sunday Lake, un camp minier plein de surprises
2015-10-29

Si la faille Sunday Lake a retenu l’attention de plusieurs congressistes à Xplor 2015, Ressources Balmoral, elle, n’a pas attendu le congrès annuel de l’Association de l’exploration minière du Québec pour s’y intéresser.

Alors que plusieurs conférences portaient sur la géologie du secteur, la société basée à Vancouver s’affaire déjà depuis longtemps à y définir des systèmes aurifères à haute teneur, alors qu’elle y développe près d’une dizaine de projets, comme l’a rappelé son PDG, Darin Wagner.

«Chaque fois que nous découvrons une nouvelle structure minérale, elle est unique par rapport aux autres; c’est très particulier, a-t-il indiqué. Et comme la région demeure peu explorée, même si elle comporte deux zones de déformation qui s’étendent sur près de 120 kilomètres, qui sait ce qu’on pourra encore y mettre à jour?»

Lire l'article complet dans La Frontière.






» Retour