Des signes encourageants pour le secteur minier
2016-10-04

Après avoir peiné depuis trois ans, le secteur des mines semble vouloir redécoller. À elles seules, les activités d'exploration montrent des signes encourageants. Autres constats : les travaux de recherche privés et publics battent leur plein dans un contexte où, lentement mais sûrement, des sociétés minières changent leur modèle d'affaires. Explication en trois points.

Tout le monde le dit : la reprise dans le secteur minier est à nos portes. Et plus particulièrement en exploration. « Depuis le début de l'année, on sent une nette amélioration du climat en général. On le voit avec les financements plus avancés de certains projets », explique Valérie Fillion, directrice générale de l'Association de l'exploration minière du Québec (AMEQ). Mais la prudence est de mise, ajoute-t-elle. « On reste sur nos gardes. Les investissements étaient à un sommet en 2001 avec 833 millions. En 2015, ça a baissé à 220 millions. » Article complet






» Retour